Dididou, dessine-moi...des animaux

coloriage pour enfant

Comment les animaux communiquent-ils ?

 

L’échange d’informations se fait au moyen de signaux de différentes sortes qui sont perçus par les organes des sens. Souvent, plusieurs sortes de signaux sont utilisés en même temps, de façon combinée : cela permet par exemple de préciser le message ou de l’appuyer (comme par exemple lorsque l’on « parle avec les mains », à grand renfort de gestes).

 

Par les odeurs et les molécules chimiques :

Une des formes de communication chez les animaux est la communication chimique, qui se base sur l’odorat et sur le goût. Elle consiste essentiellement à produire et à émettre dans l’air des molécules chimiques appelées phéromones. Les papillons de nuit femelles, par exemple, diffusent dans l’air des phéromones que les mâles peuvent « sentir » à des kilomètres de distance.

Les mammifères se servent aussi de signaux chimiques pour marquer leur territoire. Ils déposent par exemple des substances odorantes sur les arbres. Les femelles de nombreux mammifères indiquent également, par des odeurs particulières, le fait qu’elles sont prêtes à s’accoupler.

 

Par la vue :

Il existe plusieurs sortes de signaux de communication visuelle :

– les couleurs : par exemple des taches sur le plumage ou le pelage, l’apparition à certaines époques de l’année de couleurs très vives, etc. Les mâles de nombreux oiseaux, par exemple, arborent des couleurs chatoyantes, alors que les femelles ont un plumage assez terne. Les dendrobates, de petites grenouilles d’Amérique du Sud, ont en permanence des couleurs très voyantes. Ces couleurs sont un message pour leurs prédateurs éventuels : elles signalent ainsi que leur peau et leur chair sont très toxiques ;

 

– des caractéristiques physiques qui dépendent de l’âge, du sexe, du moment de l’année : les mâles des cervidés, par exemple, ont de grands bois, alors que les femelles n’en on pas. Chez l’anolis (un grand lézard d’Amérique du Sud), le mâle déploie sous son cou, à la saison des amours, une grande membrane rouge vif ;

 

PRINCIPE : il faut cliquer sur la miniature de l'image pour la voir en plus grand, puis avec un "clic" droit sur la souris, vous n'avez plus qu'à choisir entre : Afficher l'image puis l'imprimer, ou Enregistrer sous, et l'imprimer par la suite.


Coloriages d'animaux O-P :

 

coloriage animaux sauvages
Panthère
coloriage animaux sauvages
Puma
coloriage animaux sauvages
Puma
coloriage animaux sauvages
Phacochère
coloriage animaux sauvages
Paon
coloriage animaux sauvages
Paon
coloriage animaux sauvages
Pingouin
coloriage animaux sauvages
Pingouin
coloriage animaux sauvages
Paresseux
coloriage animaux sauvages
Putois

page précédente

 

Retour à la galerie Animaux sauvages

 

 

– les positions et les mouvements du corps : ce sont par exemple les mimiques faciales des canidés (les chiens, les loups, les renards, etc.), des félins (les chats, les lions, les tigres…) et des primates (les lémuriens, les singes). Ainsi, quand un chien retrousse les babines (en grognant), c’est un signe d’agressivité. Les mimiques des singes ressemblent beaucoup à celles des humains. Les « danses » effectuées par certains animaux pendant la parade nuptiale sont aussi de la communication visuelle ;

– la lumière émise par les lucioles et par certains poissons. On appelle ce phénomène la bioluminescence. Les lucioles, par exemple, « clignotent » pour attirer un partenaire pour la reproduction.