Dididou, dessine-moi...des animaux

coloriage pour enfant

La reproduction chez chez les animaux (suite):

 

Fécondation:

Les reptiles, les mammifères, les oiseaux, les requins ou les insectes ont une fécondation interne.

Cela signifie que le mâle doit déposer ses spermatozoïdes dans le corps de la femelle pour que les ovules soient fécondés. Tous ces animaux disposent donc d’organes de copulation (pénis pour les mâles, vagin pour les femelles, ou des organes équivalents) afin que la fécondation puisse se produire. Mais chez d’autres espèces, comme les grenouilles, ou la plupart des poissons, la fécondation est externe : le sperme des mâles est libéré dans l’eau et les spermatozoïdes doivent nager jusqu’aux œufs pondus à proximité par la femelle. La rencontre entre les deux est donc beaucoup plus aléatoire…

 

avec ou sans oeufs :

La grande majorité des animaux (tous les oiseaux, la plupart des reptiles, des poissons, des amphibiens, des insectes et des crustacés) sont ovipares : les ovules fécondés sont pondus à l’extérieur sous forme d’œufs, contenant l’embryon entouré de réserves suffisantes pour le nourrir. Les réserves peuvent être modestes, comme chez les insectes, ou très importantes, au point de donner des œufs « géants », comme chez les oiseaux (si on enlevait toutes les réserves de jaune et de blanc, un œuf de poule mesurerait moins d’un millimètre de diamètre !).

 

Chez un petit nombre d’espèces, notamment la vipère, ou certains requins, les œufs ne sont pas pondus mais restent dans le corps de la femelle jusqu’à l’éclosion. Ces animaux sont dits ovovivipares. Enfin, les mammifères, à l’exception des plus primitifs d’entre eux (l’échidné et l’ornithorynque) n’ont pas d’œufs du tout. Les embryons se développent dans le corps de la mère (on parle de gestation) et sont nourris directement par celui-ci.

 

Ces animaux sont dits vivipares. Chez les marsupiaux (kangourou, koala), la gestation est très courte. Le jeune naît alors qu’il n’est encore qu’une « larve » minuscule, qui rampe jusqu’à une poche (le marsupium) où il va terminer son développement. En revanche, chez les mammifères placentaires (dont les humains), l’embryon reste en contact prolongé avec le corps de sa mère, qui le protège et le nourrit par l’intermédiaire d’un organe spécial, le placenta. Lorsqu’il naît, le petit est beaucoup plus développé.

 

PRINCIPE : il faut cliquer sur la miniature de l'image pour la voir en plus grand, puis avec un "clic" droit sur la souris, vous n'avez plus qu'à choisir entre : Afficher l'image puis l'imprimer, ou Enregistrer sous, et l'imprimer par la suite.


Coloriages d'animaux K-L :

 

coloriage animaux sauvages
Lézard
coloriage animaux sauvages
Lézard
coloriage animaux sauvages
Lion
coloriage animaux sauvages
Couple de lions
coloriage animaux sauvages
Lion et lionne
coloriage animaux sauvages
Loup
coloriage animaux sauvages
Loup
coloriage animaux sauvages
Loutre
coloriage animaux sauvages
Loutre
coloriage animaux sauvages
Lynx

page suivante

 

Retour à la galerie Animaux sauvages

 

 

Stratégie de survie :

Les animaux ont adopté deux stratégies possibles pour que survive leur espèce. Certains produisent une quantité énorme de rejetons, puis les abandonnent à leur sort. Sur l’ensemble de la progéniture, seul un très petit nombre survit jusqu’à l’âge de la reproduction (les autres étant dévorés par les prédateurs), mais c’est suffisant. Cette stratégie est celle des tortues de mer ou des saumons.

 

Chez d’autres espèces en revanche, les parents ont peu de petits, mais ils investissent beaucoup de temps et d’énergie afin que chacun d’eux ait les meilleures chances de survie. C’est cette stratégie que l’on trouve en majorité chez les oiseaux et les mammifères. Parfois, les deux parents ne se contentent pas de nourrir et de protéger leurs petits, mais aussi les éduquent. Cette formation des jeunes peut prendre plusieurs mois chez certains oiseaux (rapaces, manchots) et même plusieurs années chez quelques mammifères (éléphants, baleines, grands singes).