Dididou, dessine-moi...des animaux

coloriage pour enfant

 

Les 5 sens chez les animaux (suite)

L'ouïe

Elle permet de percevoir les sons. L’organe de l’ouïe est l’oreille. Les cellules capables de reconnaître les sons se situent à l’intérieur, dans l’oreille interne. Elles sont très fragiles et peuvent être détruites par des sons trop fort (la musique des discothèques par exemple). La partie de l’oreille visible sur les côtés de la tête (le pavillon) aide à capter les sons. Chez certains animaux, les pavillons des oreilles sont très grands. C’est le cas du fennec ou du renard à oreilles de chauve-souris, deux renards d’Afrique, qui repèrent leurs proies à l’ouïe. Mais d’autres animaux ont des oreilles sans pavillon du tout, comme le phoque, le morse, les oiseaux et les poissons.

 

Beaucoup d’animaux entendent des sons que nous n’entendons pas. Par exemple, les chiens entendent les ultrasons (des sons très aigus). De plus, ils entendent les sons faibles de beaucoup plus loin que l’être humain. Les hiboux et les chouettes entendent très bien les petits cris très aigus des rongeurs qu’ils chassent, tandis que les requins, eux, sont très sensibles aux sons graves. Quant aux chauves-souris, elles se servent de leur audition pour « voir » le monde qui les entoure ! En effet, elles émettent des ultrasons qui sont renvoyés (comme des échos) par les surfaces environnantes. Leurs oreilles captent ces échos : grâce à eux, elles sont capables d’identifier les objets de leur environnement, comme en les voyant.

 

 

Le toucher

Le toucher est le sens qui permet de percevoir les contacts, le froid et la chaleur. L’organe du toucher est la peau. Elle renferme des cellules qui agissent comme des capteurs. Elles sont capables d’identifier des pressions légères (les vêtements sur la peau, le souffle du vent, les caresses) ou fortes (comme un coup que l’on se donne contre une table), la douleur, et la température extérieure.

 

Certains animaux ont d’autres organes du toucher en plus de la peau. Le chat, par exemple, touche avec ses « moustaches » (des poils appelés vibrisses). Les poissons sont capables de « toucher à distance » : ils possèdent le long du corps une ligne (la ligne latérale) qui est sensible aux changements de pression de l’eau. Quand quelque chose bouge autour d’eux, cela modifie la pression de l’eau, et ils le sentent comme s’ils l’avaient vraiment touché.

 

PRINCIPE : il faut cliquer sur la miniature de l'image pour la voir en plus grand, puis avec un "clic" droit sur la souris, vous n'avez plus qu'à choisir entre : Afficher l'image puis l'imprimer, ou Enregistrer sous, et l'imprimer par la suite.


Coloriages d'animaux G-H :

 

coloriage animaux sauvages
Hamster
coloriage animaux sauvages
Hérisson
coloriage animaux sauvages
Hibou
coloriage animaux sauvages
Hippopotame
coloriage animaux sauvages
Hippopotame
coloriage animaux sauvages
Hyène
coloriage animaux sauvages
Hyènes

page précédente

 

Retour à la galerie Animaux sauvages

Le toucher permet de se repérer dans son environnement, par exemple quand on sent des objets ou un mur en tendant la main. Il permet de savoir s’il fait froid ou chaud. Mais il permet aussi d’exprimer des sentiments, tout comme la parole ou le regard (prendre la main de quelqu’un, caresser un animal, etc.). Chez les mammifères qui vivent en société, le toucher est très important pour tisser des liens entre les membres du groupe. Chez les singes, par exemple, les membres d’une même famille s’épouillent les uns les autres. Les éléphants, eux, se caressent avec leur trompe.