Dididou, dessine-moi...le temple de Petra

coloriage pour enfant

Le site de Petra

La cité mythique et magique. Cette cité creusée dans la pierre, siège des Nabatéens, est fascinante. Des tribus nomades fréquentaient déjà les lieux 1000 ans avant notre ère, mais il faudra attendre les contacts avec les deux grands royaumes de l'époque, l'Égypte et la Mésopotamie, pour rencontrer les premières traces de sédentarisation.

Histoire

L'endroit, avec ses sources et ses montagnes, était une halte parfaite pour les caravanes. Avant les Nabatéens, les Édomites vivaient sur ces terres, leur roi Reqem aurait refusé le passage aux Juifs durant leurs 40 années dans le désert. Le frère de Moïse, Aaron, aurait été enterré au sommet d'une montagne toute proche, le Jebel Haroun. Durant de longues années, Petra changea de mains, toutes les puissances locales s'en étant emparées.

 

Les Nabatéens (une tribu de Bédouins nomades parmi les autres) prirent la place laissée libre par les Edomites et développèrent la cité d'un point de vue commercial. Ils contrôlaient une série de routes. Les caravanes apportaient l'encens, les parfums, l'ivoire, la myrrhe, les épices d'Arabie et d'Inde, le bitume de la mer Morte... À leur apogée, les Nabatéens contrôlaient le Sinaï, le Neguev, une grande partie de l'Arabie. Leur territoire s'étendait jusqu'à Damas. Ils avaient créé un ingénieux système de canalisations, ce qui était indispensable vu l'aridité du terrain. Leur puissance était une menace pour les Grecs qui s'employèrent à la diminuer.

 

Coloriage du temple de Petra

coloriage temple de petra
Petra (temple) - JORDANIE

Cliquer sur de l'image pour l'agrandir, puis avec un "clic" droit sur la souris : Afficher l'image puis l'imprimer, ou Enregistrer sous.

 

 

Retour à la galerie Monuments célèbres

 

 

près plusieurs séismes la cité se vide peu à peu de ses habitants, elle tombe dans l'oubli et devient un mythe. Ce n'est qu'en 1812 que l'explorateur Jacob Ludwig Burckhart redécouvre Pétra et devient le premier occidental à se trouver face aux façades impressionantes des bâtiments, directement taillées dans la roche.


En 1985, Pétra est listé Patrimoine mondial de l'UNESCO, puis parc national archéologique.

Les Romains utilisèrent d'autres routes commerciales et, finalement, la cité tomba dans l'escarcelle romaine presque sans coup férir et devint la capitale de la province d'Arabie Pétrée. La religion chrétienne fut adoptée, Petra devint de moins en moins importante. Les Croisés construisirent un fort, et un sultan Mamelouk aurait été la dernière personne à s'émerveiller de l'endroit en 1279, une soixantaine d'années après Thetmar.