Dididou, dessine-moi...le fort Alamo

coloriage pour enfant

coloriages gratuits du Fort Alamo

PRINCIPE : Cliquer sur la miniature de coloriage du Fort Alamo pour la voir en plus grand, puis "clic" droit sur la souris, vous n'avez plus qu'à choisir entre : Afficher l'image puis l'imprimer, ou Enregistrer sous

Histoire

En 1836, les colons américains du Texas, appuyés par certains mexicains, se soulèvent contre le pouvoir autoritaire du président mexicain Santa Anna. Alors que les rebelles tentent d'organiser leur armée au nord de la province, un groupe de 189 volontaires de toutes origines dont le légendaire Davy Crockett se retrouvent assiégés dans une petite mission en ruine à peine fortifiée: El Alamo. Encerclés par une armée mexicaine forte de plusieurs milliers d'hommes désireuse de mater cette révolution, ils vont décider de rester et de mourir au nom de leurs idéaux. Leur sacrifice va permettre d'affaiblir et de retarder les forces de Mexico.

Coloriage du fort Alamo

coloriage alamo
Le fort Alamo - TEXAS

Cliquer sur de l'image pour l'agrandir, puis avec un "clic" droit sur la souris : Afficher l'image puis l'imprimer, ou Enregistrer sous.

 

Retour à la galerie Monuments célèbres

L'assaut final

Le 6 mars 1836, 4 h du matin et le fort tout entier est endormi. Les sentinelles se sont assoupies, épuisées comme tous les défenseurs par les 13 jours de siège. A l'extérieur, l'armée mexicaine prend position pour l'assaut final. Un peu avant 5 h, les Mexicains passent à l'offensive sous les cris "Viva Santa Anna" et attaque Alamo.

 
Aucun des 189 combattants d'Alamo n'a survécu à la bataille. Si des prisonniers (dont Davy Crockett) ont surement été faits, ils ont tous été exécutés selon les ordres de Santa Anna. La nouvelle de cette résistance héroïque (plus de 600 morts chez les mexicains) se répandit dans tout le Texas qui s'uni alors pour retarder l'avancée mexicaine. Le général Houston reçut des renforts et attaqua Santa Anna au cri de : « Remember The Alamo ». Fait prisonnier, Santa Anna ordonna à ses troupes de se replier, abandonnant le Texas aux Américains qui mirent pourtant des années à renoncer à l'esclavage, ce qui était l'un des buts premiers des Mexicains pour reprendre le Texas...